La notion de signature électronique

La notion de signature électronique

La notion de signature électronique

La signature electronique ou signature numérique s’agit d’un moyen permettant l’authentification de l’expéditeur. Elle a également pour principal rôle d’assurer l’intégrité du message. Grâce à ce type de signature, le récepteur peut être sûr que le message a bien été envoyé par l’expéditeur. Ainsi, l’expéditeur ne peut pas nier d’avoir envoyé le message.  

La signature électronique, une solution simple à utiliser

signature-electronique.jpg

L’expédition d’un message avec signature electronique garantit l’intégrité de celui-ci. C’est grâce à cette signature que le destinataire peut vérifier la non-altération du message lors de la communication. Une fois un message reçu, le destinataire n’a qu’à procéder au calcul du haché et à la comparaison de ce haché avec celui qui figure dans le document. Désormais, il n’est plus difficile de connaître un message falsifié pendant la communication. L’on dit, en effet, que le message a été altéré si les deux empreintes ne sont plus les mêmes. La signature electronique ouvre également vers la technique de scellement des données. Le fait que les deux empreintes correspondent ne signifie pas que le message reçu est réellement de la part de l’expéditeur. Pour bien s’assurer de l’authentification du message, l’expéditeur doit donc chiffrer la signature electronique avec une clé privée et d’expédier le sceau au destinataire.  

Quelles sont les valeurs légales de la signature electronique dans l’Union européenne ?

union-europeenne.jpg

Le Parlement européen propose une loi aux profits des utilisateurs et prestataires, dont la signature electronique. Elle vise à apporter des solutions efficaces pour éviter toutes formes de falsification dans le cadre de l’identification électronique. Cette proposition de loi liée à la signature electronique a vu le jour le 3 avril 2015 et à été déposée auprès du Conseil pour approbation. Le principal objectif dans la proposition de ce type de signature s’avère de renforcer la confiance en matière des transactions électroniques.